Déclaration à la presse du 6 septembre 2016 du porte-parole du Ministère des affaires étrangères et du développement international

La France salue la création, par le gouvernement birman, d’une commission consultative pour l’État de l’Arakan, présidée par l’ancien secrétaire général des Nations unies, M. Kofi Annan.

Nous soutenons l’action de M. Annan, qui se rend, le 6 septembre, pour la première fois dans l’Arakan dont la situation demeure préoccupante, s’agissant notamment du sort de la minorité rohingya.

La France encourage tous les efforts engagés par le gouvernement birman pour mettre un terme aux violences, rétablir le dialogue et ouvrir la voie à une réconciliation en Birmanie.

publié le 07/09/2016

haut de la page