Deuxième tranche de l’aide alimentaire programmée française 2014 – Appel à propositions.

Pour répondre aux situations les plus graves, là où la vie des populations est en jeu, le ministère des Affaires étrangères et du développement international mobilise l’Aide alimentaire programmée (AAP, fiche en annexe), complémentaire de l’aide d’urgence mise en œuvre par le centre de crise (CDC). La mise en œuvre de l’AAP s’inscrit dans le cadre des conclusions du Conseil de l’Union Européenne (UE) du 10 mai 2010 sur l’assistance alimentaire humanitaire, ainsi que de la Convention sur l’assistance alimentaire du 25 avril 2012 (Convention et règles de procédure en annexe).

Cette aide permet de répondre aux besoins alimentaires et nutritionnels les plus urgents, tout en contribuant à la sauvegarde et à la réhabilitation des conditions de subsistance des populations concernées. Elle permet aussi de renforcer la résilience des populations, c’est-à-dire leur capacité à faire face aux risques de chocs, à y répondre, ainsi qu’à récupérer et à s’adapter de manière durable.

En 2014, la France s’est engagée à renforcer de manière significative ses interventions dans le domaine de la nutrition dans le cadre de son assistance alimentaire. Cela passe par la mise en œuvre, d’une part, d’interventions nutritionnelles spécifiques visant à prévenir et à traiter la malnutrition maternelle et infantile auprès des femmes enceintes et allaitantes et des enfants de moins de deux ans et, d’autre part, d’interventions prenant en compte la dimension nutritionnelle dans le cadre de projets plus généraux d’assistance alimentaires.

Sont éligibles dans le cadre du présent appel à projet : les organisations internationales, ainsi que les ONG internationales et locales.

Les propositions devront s’inscrire dans les problématiques et zones géographiques suivantes :

1- Réponse aux besoins alimentaires et nutritionnels des populations vulnérables dans l’Etat de l’Arakan (les actions de redressement rapide seront privilégiées) ;

2- Réponse aux besoins alimentaires et nutritionnels des populations déplacées de l’Etat Kachin.

La présélection et la sélection finale seront effectuées respectivement par l’Ambassade de France à Rangoun puis par Comité Interministériel d’Aide Alimentaire à Paris. Les organisations ayant soumis un projet seront informées des résultats de la sélection en juin/début juillet.

Le Service de Coopération et d’Action culturelle de l’Ambassade de France à Rangoun vous serait donc reconnaissant de bien vouloir lui transmettre avant le lundi 26 mai (inclus) 2014, votre proposition d’assistance alimentaire. Celle-ci prendra la forme d’un document projet où devront figurer les éléments suivants :

  • contexte de l’intervention et analyse détaillée de la vulnérabilité alimentaire des populations concernées ;
  • description du projet ;
  • informations sur les bénéficiaires ;
  • modalités de mise en œuvre ;
  • résultats attendus ;
  • prévisions budgétaires.

Les propositions, rédigées en français devront par ailleurs prendre en compte les exigences suivantes :

  • nécessité d’une coordination ou d’une complémentarité avec les autres interventions d’urgence ou de développement en cours dans les régions concernées ;
  • mobilisation de l’ensemble des instruments possibles, pertinents et efficaces (y compris l’alimentation thérapeutique, les transferts monétaires, les bons d’achat, l’appui aux facteurs productifs) ;
  • privilégier les achats locaux ou régionaux dans le cadre d’une aide en nature (pour respecter les préférences alimentaires des populations concernées, renforcer le secteur privé local, éviter les distorsions du marché et réduire les frais de transport ainsi que les délais de livraison) ;
  • accorder une attention particulière à l’égalité homme-femme et à la situation des groupes vulnérables ;
  • veiller à ce que les coûts associés (transport, coûts opérationnels, salaires) ne dépassent pas 50 % du budget total  ;
  • consacrer, sauf contrainte justifiée, au moins 50% du budget à l’achat de produits.

Les projets sont à envoyer par courriel à l’adresse suivante : ambafrance.rangoun[a]diplomatie.gouv.fr

Le Service de coopération et d’action culturelle de l’Ambassade de France à Rangoun se tient à votre disposition pour répondre à vos questions éventuelles.

Annexe 1 : Présentation générale de l’aide alimentaire programmée (AAP)

Annexe 2 : Convention relative à l’assistance alimentaire

Annexe 3 : Règles de procédure et de mise en oeuvre afférentes à la convention relative à l’assistance alimentaire

publié le 07/05/2014

haut de la page