Élections législatives en Birmanie

Déclarations du Porte-parole du Quai d’Orsay-30/03/2012

Q - Avez-vous un commentaire à faire en ce qui concerne les élections législatives en Birmanie ?

R - Les élections législatives partielles qui se tiendront dimanche en Birmanie revêtent une importance politique particulière. Ce sont les premières auxquelles l’opposition dans son ensemble participe depuis celles de 1990, à la différence de celles de novembre 2010. La Ligue nationale pour la démocratie a accepté d’y participer et Mme Aung San Suu Kyi elle-même est candidate.

Des insuffisances ont été constatées sur le terrain, comme l’a souligné Mme Aung San Suu Kyi. Le Président Thein Sein l’a reconnu la semaine dernière, parlant d’ « erreurs inutiles ». Nous attendons des autorités qu’elles assurent un scrutin démocratique et transparent dimanche. Nous y sommes vigilants.

Le Président Thein Sein a invité l’Union européenne, l’ASEAN, les Etats-Unis et les Nations unies à observer le déroulement du scrutin. Comme ses partenaires de l’Union européenne, la France dépêchera un diplomate de son ambassade pour participer à cette observation.

publié le 02/04/2012

haut de la page