Forte croissance des échanges commerciaux entre la Birmanie et la France en 2013

De 19 M€ en 2012, les exportations françaises vers la Birmanie ont atteint 57 M€ en 2013, soit un triplement. Dans le même temps les importations en provenance de Birmanie ont été multipliées par 5, passant de 6 M€ à 29 M€. Pour les exportations françaises, c’est un record historique, ce qui n’est pas le cas pour les importations, comme le montre le graphique ci-dessous. Avant la perte du bénéfice du Système des Préférences Généralisées (SPG) et la fin de l’Accord Multifibres, les exportations birmanes avaient dépassé 100 M€ en 2001, principalement composées d’articles de confection.

(M€ – statistiques françaises)
JPEG

Les exportations françaises ont d’ailleurs cru plus vite que l’ensemble des importations birmanes, qui ont, elles, augmenté de 38 %.
La livraison de deux avions ATR 72 est le facteur principal de cette croissance. Hors aéronautique, nos ventes augmentent de 57 %, les secteurs les plus significatifs étant les équipements hors transport dont les ventes ont triplé, les produits pharmaceutiques (+ 33 %) et les biens de consommation en plus faible croissance.
Il faudrait ajouter à ces chiffres un montant inconnu mais sans doute important de produits français ayant transité par Singapour, principalement dans le secteur des vins et spiritueux.
Ces chiffres restent encore très modestes. Nos exportations ne représentent que 0,7 % des importations de la Birmanie et seulement 0,4 % des exportations françaises vers l’ASEAN.

L’évolution observée en 2013 n’en est pas moins très encourageante et accompagne les réformes économiques sans précédent que la Birmanie a faites depuis trois ans. Les perspectives financières favorables, les atouts du pays, la structure du commerce extérieur de la Birmanie ainsi que les efforts publics (Ubifrance, Coface, fasep) d’un côté, le rétablissement du Système des Préférences Généralisées européen de l’autre ainsi que le développement de la présence des entreprises françaises en Birmanie doivent voir les chiffres des prochaines années en croissance significative.

publié le 04/03/2014

haut de la page