Frontière maritime entre le Bangladesh et la Birmanie

Décision du tribunal international du droit de la mer sur la délimitation de la frontière maritime entre le Bangladesh et la Birmanie : déclarations du Porte-parole du Quai d’Orsay- 15/03/2012

Le tribunal international du droit de la mer (TIDM), établi par la Convention des Nations unies sur le droit de la mer de 1982 et siégeant à Hambourg, a rendu hier sa décision dans le différend qui opposait le Bangladesh et la Birmanie sur la délimitation de leur frontière maritime dans le Golfe du Bengale.

La France salue cette décision du Tribunal, la première qu’il rend dans une affaire de délimitation maritime entre deux États. Une telle décision est une contribution concrète au règlement pacifique des différends, ainsi qu’au respect du droit international, auxquels la France est attachée.

publié le 16/03/2012

haut de la page