Informations générales relatives à la grippe saisonnière (H1N1) et à la grippe aviaire (H5N1 ; H7N9)


Grippes saisonnières

Chaque année, en France, la grippe saisonnière entraine le décès de plusieurs milliers de personnes. Cette infection virale contagieuse se transmet directement par la salive, les mains ou des objets contaminés.

L’infection est caractérisée par la survenue brutale de fièvre, de maux de tête et de douleurs musculaires, souvent associées à une toux. La plupart des patients guérissent sans nécessiter de soins particuliers, mais des formes graves sont également décrites, notamment chez les personnes à risque.

Des mesures d’hygiène sont ainsi recommandées au quotidien pour éviter toute transmission :

  • se laver les mains régulièrement avec de l’eau savonneuse ou avec des solutions hydroalcooliques ;
  • utiliser des mouchoirs à usage unique et les jeter dans des poubelles fermées ;
  • éviter de se toucher le nez, la bouche ou les yeux ;
  • éviter dans la mesure du possible le contact avec des personnes malades ;
  • éviter les lieux très fréquentés ;
  • nettoyer régulière les locaux et les surfaces qui ont pu être contaminées.

La vaccination annuelle est recommandée par l’OMS et les autorités sanitaires françaises notamment chez les personnes à risque.

En cas de symptômes, il convient de :

  • consulter rapidement un médecin.
  • porter un masque chirurgical pour éviter de contaminer ses proches
  • limiter les contacts avec d’autres personnes
  • rester si possible à domicile

Cas particulier de la grippe A(H1N1)

A ce jour, le virus A(H1N1) n’est pus considéré comme un virus à potentiel pandémique majeur et fait maintenant partie des virus grippaux saisonniers. Il circule dans le monde entier depuis 2009 et est couvert par le vaccin antigrippal annuel.

Grippes aviaires

La grippe aviaire circule chez les animaux et peut toucher presque toutes les espèces d’oiseaux, sauvages ou domestiques. Elle peut exceptionnellement se transmettre à l’Homme.

Récemment, des cas d’infection humaine par des virus grippaux aviaires H5N1 et H7N9 sont régulièrement rapportés dans certains pays dont la Birmanie.

En cas d’émergence d’un nouveau virus grippal aviaire en Birmanie, il est recommandé de :

  • éviter tout contact avec les oiseaux et volailles vivantes ou mortes non cuites. Éviter les zones d’élevages, les marchés et les zoos.
  • se laver les mains régulièrement avec de l’eau savonneuse
  • éviter la consommation de produits alimentaires crus ou peu cuits, en particulier pour la viande et les œufs.

En cas de contact avec des animaux malades ou de symptômes compatibles comme fièvre, toux ou courbatures, il est recommandé de consulter un médecin.


Pour plus d’informations, vous pouvez télécharger un guide complet des informations générales relatives à la grippe saisonnière et à la grippe aviaire (PDF, 605 Ko).

publié le 02/05/2016

haut de la page