LES SUITES DE GIRI

JPEG
_
L’ambassadeur s’est rendu dans la région de Myebon (Arakan) l’une des plus touchée par le cyclone Giri où la France fournit de l’aide alimentaire et soutient l’activité d’ONG comme Action contre la faim et Solidarités International. En dépit du travail remarquable effectué par les nombreuses agences onusiennes et ONG présentes sur le terrain, la tâche reste énorme. A l’approche de la mousson, beaucoup de maisons et de digues n’ont pas été reconstruites et la salinité des terres à paddy menace les futures récoltes dont l’avenir n’est pas garanti en raison de la destruction des stocks de semences. Dans beaucoup de villages la situation alimentaire reste précaire et les conditions sanitaires rudimentaires. Affectée chaque année par des intempéries, cette région est une des plus pauvres de Birmanie. La France qui s’est mobilisée pour les populations affectées par le cyclone Giri, joue un rôle actif en matière d’aide humanitaire à la Birmanie, avec des moyens renforcés depuis 2008.

publié le 22/03/2011

haut de la page