La Birmanie et les Nations Unies

- L’Union de Birmanie (Myanmar) est devenu le 58ème membre de l’Organisation des Nations Unies le 19 avril 1948. De nationalité birmane, U Thant fut le 3ème secrétaire générale de l’O.N.U. de 1961 à 1971 et fut le premier asiatique à occuper ce poste.

1- LA BIRMANIE AUX NATIONS UNIES

- La situation en Birmanie est régulièrement évoquée aux Nations Unies tant à New York qu’à Genève.

- Une déclaration présidentielle (S/PRST/2007/37) du Conseil de sécurité à été adoptée pour la première fois sur la Birmanie en octobre 2007 en réaction à la « révolution safran ».
En décembre 2007, la France a activement participé à l’ONU à la création du « groupe des Amis de la Birmanie », groupe informel composé de 14 pays : Australie, Chine, Corée du Sud, Etats-Unis, France, Inde, Indonésie, Japon, Norvège, Royaume-Uni, Russie, Singapour, Thaïlande, Vietnam, ainsi que de l’Union européenne.

- En mai 2008, les Nations Unies ont désigné un rapporteur spécial sur la situation des droits de l’homme au Myanmar, M. Tomas Ojeas Quintana, auteur à ce jour de deux rapports sur le sujet.

-  Daw Aung San Suu Kyi - JPEGA la suite de l’emprisonnement de Mme Aung San Suu Kyi le 14 mai 2009, le Conseil de sécurité s’est réuni pour évoquer la situation en Birmanie. La situation a fait l’objet d’une déclaration à la presse (SC/9228) le 22 mai 2009, dans laquelle les membres du Conseil de sécurité manifestent "l’inquiétude que leur inspirent les retombées politiques des récents événements concernant Daw Aung San Su Kyi", insistent pour que "tous les prisonniers politiques soient libérés" et rappellent qu’il faut que le Gouvernement "crée les conditions nécessaires à un véritable dialogue avec Daw Aung San Su Kyi et toutes les parties et tous les groupes ethniques concernés".

- Le Secrétaire général des Nations unies Ban Ki-moon s’est rendu en Birmanie les 3 et 4 juillet 2009 où il a rencontré les plus hautes autorités de l’Etat, mais n’a pu rencontrer Mme Aung San Suu Kyi. Il a rendu compte de cette visite au Conseil de sécurité lors d’une réunion publique le 13 juillet 2009. Il a notamment indiqué au Conseil avoir insisté auprès du gouvernement pour que les élections de 2010 soient inclusives, libres et justes.

- A l’annonce de la condamnation d’Aung San Suu Kyi par une cour birmane, le 11 août 2009, la France a demandé la tenue d’une réunion du Conseil de sécurité. Le 13 août 2009, dans une déclaration à la presse lue par son Président, le Conseil de sécurité a exprimé sa « grave préoccupation » concernant la condamnation d’Aung San Suu Kyi et son impact politique et a de nouveau appelé à la libération de tous les prisonniers politiques en Birmanie.

- La question birmane a été évoquée au Conseil de sécurité le 24 mars 2010 en consultations, à la suite de la promulgation de nouvelles lois électorales écartant Mme Aung Sang Suu Kyi du processus électoral. Le Groupe des amis (cf. ci-dessus) s’est également réuni le 25 mars 2010 en présence du Secrétaire général.

- Le 18 novembre 2010, le Conseil de sécurité s’est réuni en consultations pour écouter une présentation de M. Vijay Nambiar, chef de cabinet du Secrétaire général, sur la situation en Birmanie, à la suite des élections du 7 novembre et de la libération de Mme Aung San Suu Kyi le 13 novembre.

- Le secrétaire général des Nations Unies, M. Ban Ki-moon a effectué une visite officielle en Birmanie fin avril 2012. Le Président Thein Sein a lui même effectué une visite à New York à l’occasion de l’Assemblée générale en septembre 2012. Alors que le processus de transition se poursuit en Birmanie, les Nations Unies renforcent leur présence sur le terrain comme le font désormais l’ensemble des pays qui accompagnent les mutations en cours dans le pays.

Liens utiles

- Site de la Représentation permanente de la France auprès des Nations Unies à new York JPEG

- Dossier Birmanie du Centre d’actualités de l’ONU
JPEG

- Site du centre d’information des Nations Unies à Rangoun JPEG

2- LES AGENCES ONUSIENNES EN BIRMANIE

- La plupart des agences onusiennes sont présentes en Birmanie et y disposent d’une délégation.

La plupart des agences onusiennes sont présentes en Birmanie et y disposent d’une délégation.
Programme des Nations Unies pour le Développement (PNUD)ORGANISATION MONDIALE DE LA SANTE
FONDS POUR LA POPULATION DES NATIONS UNIES (UNFP)CENTRE D’INFORMATION DES NATIONS UNIES
UN HABITATBUREAU DES NATIONS UNIES POUR LA COORDINATION DES AFFAIRES HUMANITAIRES (OCHA)
AGENCE DES NATIONS UNIES POUR LES REFUGIES (UNHCR) BUREAU DES NATIONS UNIES CONTRE LA DROGUE ET LE CRIME
UNICEFUNDSS
PROGRAMME ALIMENTAIRE MONDIAL ORGANISATION INTERNATIONALE DES MIGRATIONS
ORGANISATION DES NATIONS UNIES POUR L’ALIMENTATION ET L’AGRICULTURE (FAO)ONUSIDA
ORGANISATION INTERNATIONALE DU TRAVAIL UNOPS
UNESCO

publié le 03/12/2013

haut de la page