La France organise le deuxième Forum des Femmes en Birmanie

JPEG - 28.5 ko
SE M. Mathou, Ambassadeur de France en Birmanie

Les 5 et 6 décembre, l’ambassade de France en Birmanie organise pour la seconde année consécutive, en partenariat avec le Women Forum for Economy and Society (WEFCOS), un grand forum consacré à l’autonomisation des femmes. Après le succès de l’édition 2013, celle de 2014 revêt un caractère exceptionnel. Plus de 700 participants sont attendus. Outre la société civile birmane, largement représentée, et de nombreuses personnalités venues des cinq continents, les autorités birmanes sont associées au plus haut niveau à cet évènement, raison pour laquelle le forum se tiendra d’abord dans la capitale Naypyidaw, avant de se poursuivre à Rangoun. Le président Thein Sein ouvrira personnellement le Forum dans le cadre d’une session où interviendront également, entre autres personnalités, Daw Aung San Suu Kyi qui soutient l’initiative depuis son origine, ainsi que Mme Annick Girardin, Secrétaire d’Etat au développement et à la francophonie qui profitera de l’occasion pour effectuer une visite officielle en Birmanie afin de souligner les priorités de notre politique d’aide au développement dans ce pays où l’Agence Française du Développement est en train de monter en puissance.

Constituant un des axes forts de la mobilisation française en Birmanie dans le cadre de la stratégie « Genre et Développement » définie par le Gouvernement, le « Women’s Forum Myanmar-ASEAN 2014 » occupe une place singulière, particulièrement représentative de la dynamique que nous encourageons ici. Dans un pays où les femmes représentent près de 52% de la population, jouent un rôle économique et social important, mais occupent rarement les premiers rangs -notamment sur la scène politique- et sont régulièrement en situation de victimes -en particulier dans les zones ethniques en conflit-, ce forum est à la fois un manifeste politique et un instrument de diplomatie, y compris économique.

Réunissant l’ensemble des interlocuteurs susceptibles de faire avancer la cause des femmes en Birmanie, autour de thèmes sociaux, économiques, et politiques, parfois sensibles -comme la représentativité des institutions, la liberté d’expression, la question foncière, ou le poids des traditions culturelles et religieuses- ce Forum sera non seulement l’occasion de souligner la mobilisation de la France en faveur de l’autonomisation des femmes à travers le monde, mais aussi de mettre en valeur les contributions françaises, y compris celles des entreprises, au processus de transition en Birmanie. Placée cette année sous le signe de la présidence birmane de l’ASEAN, cette rencontre revêt également une dimension régionale.

D’autres initiatives innovantes témoigneront dans les mois à venir de la volonté de la France de continuer à mettre les questions de genre au cœur de ses priorités en Birmanie, à l’instar du Festival du Film Patrimonial MEMORY, soutenu par l’ambassade, le premier festival de cinéma international organisé dans ce pays dont le thème sera « La Femme », une autre façon d’aborder le sujet dans le cadre d’une rétrospective présentant pendant dix jours (28 mai-7 juin 2015) différentes représentations de la femme au travers d’une cinquantaine de films du monde entier, en présence de grands noms du cinéma français, une nouvelle Première à Rangoun.

Thierry Mathou
Ambassadeur de France en Birmanie

Pour en savoir plus sur le Women’s Forum :
- Site internet du Women’s Forum
- Programme du Women’s Forum Myanmar–ASEAN 2014

publié le 05/04/2016

haut de la page