La Francophonie en Birmanie /Edition 2014 de la Fête de la Francophonie

1/ On évalue à environ 25.000 personnes – nationaux birmans inclus- le nombre de Francophones résidant en Birmanie, dont plus de 600 ressortissants français et 400 Francophones de pays tiers. S’agissant des Francophones non birmans, leur nombre modeste est toutefois en progression très rapide depuis 4 ans suite à la transition engagée par les autorités. Au-delà de nos compatriotes, l’ouverture birmane suscite également l’intérêt d’autres communautés francophones, comme en témoigne l’ouverture en 2012 à Rangoun des missions diplomatiques suisse et canadienne.

Autre fait positif pour la promotion de notre langue : les Français représentent la première nationalité européenne à visiter la Birmanie (33.000 touristes en 2013), suscitant des vocations de guides, d’agences de voyage et de personnels francophones dans les hôtels.

2/ Dans le système éducatif birman, le français, à l’instar des autres langues étrangère, n’est enseigné qu’au niveau universitaire (l’anglais constituant une exception, de par son statut de langue seconde, enseignée dès le primaire).
Le pays ne compte que 2 Universités des langues étrangères, à Rangoun et à Mandalay, chacune dotée d’un Département de français, respectivement depuis 1996 et 1998. Elles préparent les étudiants à la licence de français (BA French) et, depuis 2008, à la maîtrise de français (MA French).

Le français est la langue européenne qui compte le plus d’inscrits, après l’anglais. Si l’on tient compte des langues asiatiques, elle se situe au 3ème rang à Mandalay (derrière le chinois) et au 5ème à Rangoun (derrière le chinois, le japonais et le coréen).
Un peu plus de 250 étudiants sont actuellement inscrits à l’UFL de Rangoun et environ 200 à l’UFL de Mandalay.

3/ L’Institut Français de Birmanie (ex-« Alliance Française de Rangoun », fondée en 1961) compte actuellement 300 inscrits en cours de français (janvier 2014) auxquels il convient d’ajouter les 150 étudiants du Centre de Français de Mandalay, créé en 2004 et appuyé par l’Ambassade de France. Depuis leur création, ces 2 institutions ont formé près de 20.000 étudiants, soit approximativement 80% des Birmans francophones, évalués à 25.000 personnes.

4/ Depuis une dizaine d’années, l’Institut Français de Birmanie participe à la Semaine de la langue française et à la Fête de la Francophonie. Lors des évènements récents, l’IFB avait notamment accueilli des productions théâtrales ainsi que le Concours national de la chanson francophone (150 candidats en 2010).

En 2013, l’Institut s’est associé avec l’Ambassade de Suisse pour proposer de nouvelles activités (dictée d’Or, art culinaire, concert pop, etc.) qui ont remporté un succès notable (plus de 300 participants).

5/ En 2014, de nouvelles initiatives sont proposées, en collaboration notamment avec les Ambassades de Suisse et du Canada, et avec l’Association France-Myanmar des Affaires (AFMA).

L’ouverture de la Fête de la Francophonie le 25 mars a été marquée par le concert du groupe français BRIGITTE, révélation 2012 aux Victoires de la Musique. Ce duo décalé, aux textes plein d’humour et de poésie, a conquis un public mixte birman et international de près de 500 personnes. Ce fut l’occasion pour le club de chant de l’IFB, mis en place par l’un des professeurs de français, de rencontrer les artistes lors d’un atelier et d’interpréter conjointement une chanson sur scène lors du concert.

JPEG

La Francophonie sera ensuite célébrée en famille le week-end du 5 et 6 avril à l’Institut français de Birmanie :

- activités ludiques le samedi 5 avril :

Dès 9h30 : initiation à la Pétanque suivie de l’heure du conte et d’un atelier chanson

14h00 : Dictée d’Or (inscriptions : à la médiathèque de l’IFB ou via institutfrançais.birmanie@gmail.com)

14h40 : atelier mix/cine-mix par Oliver Stockholm et Flore
atelier poésie musicale

17h00 : Remise des prix Dictée d’Or

18h00 : Cine-Mix par Flore

19h00 : Mix francophone par Oliver Stockholm

- Mini-Festival du cinéma francophone le dimanche 6 avril : journée de projections de films francophones proposés par la Suisse, le Canada, la Belgique et la France afin de faire découvrir la richesse et la diversité du 7ème Art dans la langue de Méliès.

Enfin, en partenariat avec l’Association France-Myanmar des Affaires (AFMA) et Campus France, l’Institut Français de Birmanie organisera le Forum des Métiers le 8 avril 2014. Cette journée de rencontres entre les entreprises implantées en Birmanie et les étudiants birmans aura lieu à l’Université des Langues Etrangères (UFL) de Rangoun. Des conférences et des ateliers pratiques seront proposés afin de présenter aux étudiants les opportunités professionnelles offertes par l’apprentissage du français ainsi que les possibilités d’études en France (avec Campus France) et en Birmanie.

publié le 21/04/2014

haut de la page