Le Festival du Film Européen

Le Festival du Film Européen célébrera en 2014 sa 23ème édition. Fondé en 1991 à l’initiative de trois pays membres de l’Union Européenne – la France, l’Allemagne et la Grande-Bretagne –, il s’est élargi ces dernières années à d’autres Etats membres (Italie, Europe du Nord, Europe Centrale et Orientale) et à la Délégation de l’Union Européenne.

Aujourd’hui, les participations nationales dépassent le cadre de l’Union avec la présence de la Norvège, de la Suisse et d’Israël (en qualité – pour ce dernier - de membre de l’Union européenne de Radio-Télévision – UER). La Suisse exercera justement cette année la présidence tournante du festival, en prenant la succession de la France.

Lors de sa direction du festival en 2013, l’Ambassade de France avait deux objectifs prioritaires, au-delà de la coordination artistique et administrative du festival : une poursuite active de l’ouverture de la programmation à de nouveaux participants (ce fut le cas avec la présence, pour la première fois, des cinémas polonais, suisse, tchèque et israélien à Rangoun) et la création d’un lien avec le cinéma et les réalisateurs birmans. Partenaire dès l’origine du Festival du Film « Wathan » - premier festival de cinéma birman – organisé chaque année début septembre à Rangoun, l’Institut Français a proposé de programmer « dos-à-dos » les deux festivals tout en assurant une communication conjointe des deux opérations. Les meilleurs courts-métrages primés lors du Wathan ont été présentés avant chaque projection du Festival du Film Européen, mettant en valeur la créativité des jeunes réalisateurs birmans rarement diffusés en salles commerciales.

Organisé au Nay Pyi Taw cinéma, salle commerciale historique du centre-ville, le festival attire chaque année un nombre croissant de spectateurs, principalement birmans, qui n’ont jamais l’occasion de visionner des films européens dans un marché dominé à 80% par le cinéma américain . En 2013, 11 films (21 projections) ont été présentés pendant 10 jours par la France, l’Allemagne, la Suisse, la République Tchèque, Israël, la Pologne et la Grande-Bretagne, réunissant plus de 8 500 spectateurs (en moyenne, plus de 400 personnes par séance).

Le prochain festival aura lieu à partir de la deuxième semaine de septembre. La France devrait y présenter une programmation récente et de qualité, susceptible de plaire au plus grand nombre comme aux spectateurs exigeants. Comme chaque année depuis deux ans, une attention particulière sera portée en direction du jeune public avec la programmation d’un film d’animation.

publié le 02/05/2014

haut de la page