Les entreprises françaises Egis et WMI lancent un projet d’eau potable à Rangoun

Le vendredi 9 mai dernier, Egis/WMI et la Municipalité de Rangoun (YCDC) ont signé le protocole d’accord d’un projet pilote de réhabilitation du réseau d’eau potable de la ville. Première étude en Birmanie financée par le “Fonds d’Etude et d’Aide au Secteur Privé” (FASEP), ce projet illustre la collaboration croissante entre les deux pays.
JPEG

Des infrastructures urbaines à réhabiliter

La ville de Rangoun compte plus de 6 millions d’habitants et connaît une urbanisation croissante, en particulier depuis l’ouverture politique du pays en 2011. Cependant, les infrastructures existantes datent en grande partie des années 30 et ne permettent pas d’assurer un service adéquat à cette population croissante. La municipalité de la ville (Yangon City Development Committee, ou YCDC) a manifesté sa volonté de mettre à niveau ces infrastructures, notamment dans le secteur de l’eau potable, où les pertes physiques dues aux fuites dans le réseau représenteraient plus de 50% de l’eau acheminée dans la ville.

Un nouveau projet d’amélioration des services de l’eau

Suite à ce constat, Egis a proposé une étude de faisabilité pour la réhabilitation du réseau d’eau potable de Rangoun dans trois quartiers prioritaires représentant près de 800 000 habitants, soit 12% de la population de la ville : Thingangyun, Tarmwe and Thaketa. Ce projet a été approuvé par le Ministère des finances français, devenant ce faisant le premier projet en Birmanie financé par le Fonds d’Etude et d’Aide au Secteur Privé.
Le programme de réhabilitation résultant de ce projet doit notamment servir de base à l’AFD pour le financement de la rénovation du réseau à hauteur de 1 million de dollars en 2015.

Le consultant en ingénierie Egis, un nouvel arrivé en Birmanie

JPEG
Ce projet est le cinquième en Birmanie du groupe Egis, leader français du conseil et de l’ingénierie à l’international, intervenant auprès des secteurs publics comme privés dans les domaines des transports, de la ville, du bâtiment, de l’industrie, de l’eau, de l’environnement et de l’énergie.
Il coïncide avec l’ouverture d’une filiale d’Egis dans le pays, « Egis Myanmar ». Le but de cette filiale est de participer au développement des infrastructures du pays dans ses différents secteurs d’activité.

WMI, leader français dans l’optimisation des systèmes d’eau potable

JPEG
WMI, fournisseur de solution intégrée pour la performance et le contrôle des pertes d’eau des réseaux d’eau potable, figure parmi les leaders au niveau international. WMI est une société de VINCI, un des premiers groupes mondiaux de concessions et de construction.
L’approche de WMI prend en compte l’intégralité des systèmes, depuis la production à la distribution d’eau potable. Depuis 1989, ses experts proposent leurs services dans plus de 40 pays.
Ce projet, en association avec Egis, est le premier de WMI/VINCI en Birmanie.

Contact

Marion Hasse

Coordinatrice locale

Water Utility Management

e-mail : marion.hasse (a)egis.fr

publié le 04/06/2014

haut de la page