Levée des sanctions : l’UE franchit une première étape

Siégeant à Bruxelles le 23 janvier, le Conseil de l’Union Européenne réunissant sous la présidence de Lady Ashton, les Ministre des Affaires étrangères des 27 Etats membres de l’UE a décidé au terme d’une déclaration particulièrement allante (lire le texte des conclusions du Conseil) , de lever les interdictions de délivrance de visas qui s’appliquaient jusqu’à présent au Président de la République de l’Union de Birmanie, aux deux vice présidents de la République, aux membres du gouvernement ainsi qu’au président de chacune des deux chambres du parlement national. Il s‘agit de la première étape de la réponse européenne au processus de transition en cours en Birmanie. Cette décision fait suite à la visite en Birmanie de M. Alain Juppé qui s’était prononcé pour une levée progressive des sanctions.

publié le 31/01/2012

haut de la page