Mariages devant les autorités birmanes

Depuis 2013, il est à nouveau possible pour les étrangers de se marier avec un(e) Birman(e)devant les autorités locales s’ils remplissent certaines conditions. Afin que ce mariage contracté localement puisse être transcrit dans les registres de l’état civil français, il convient de procéder, préalablement au mariage, aux formalités requises, en particulier la publication des bans. Cette formalité est obligatoire pour le mariage d’un ressortissant français à l’étranger.

Après la publication des bans, à défaut d’opposition et si le mariage remplit les conditions de fond prévues par notre code civil, l’ambassade délivrera à sa demande au futur conjoint français un certificat de capacité à mariage. Ce n’est qu’une fois que ce certificat de capacité à mariage aura été délivré que le mariage local pourra avoir lieu.
En savoir plus.

publié le 03/09/2014

haut de la page