Nouvelle étape dans la coopération de santé : lancement du projet "South East Asia Encephalitis" en Birmanie

Le Lundi 16 mars a eu lieu le lancement du projet « South East Asia Encephalitis » en Birmanie, en présence de scientifiques internationaux dont le prix Nobel de médecine 2008, le professeur Françoise Barré-Sinoussi, des professionnels birmans du secteur de la santé, des représentants de la Fondation Total et des ONG locales.

Conférence de presse du 17 mars - Intervention de la présidente de la Fondation Total
Conférence de presse du 17 mars - Intervention de la présidente de la Fondation Total
Institut Pasteur
Conférence de presse du 17 mars - Intervention du Pr Françoise Barré-Sinoussi
Conférence de presse du 17 mars - Intervention du Pr Françoise Barré-Sinoussi
Pr Barré-Sinoussi interviewée par SkyNet Health Channel
Pr Barré-Sinoussi interviewée par SkyNet Health Channel
Pr Barré-Sinoussi en entretien avec Monsieur l'Ambassadeur de France en Birmanie, Thierry Mathou
Pr Barré-Sinoussi en entretien avec Monsieur l’Ambassadeur de France en Birmanie, Thierry Mathou
Monsieur l'Ambassadeur de France, Thierry Mathou, Pr Barré-Sinoussi et Mme Catherine Ferrant
Monsieur l’Ambassadeur de France, Thierry Mathou, Pr Barré-Sinoussi et Mme Catherine Ferrant
Entretien avec la vice-ministre de la santé.
Entretien avec la vice-ministre de la santé.

Débuté en septembre 2012, ce projet inter-organisationnel et multidisciplinaire réunissant six pays de la zone (Cambodge, Indonésie, Laos, Birmanie, Thaïlande et Vietnam) a pour objectif de contribuer à la diminution de la morbidité infantile et de la mortalité liées aux encéphalites infectieuses, responsables chaque année de plusieurs centaines de décès en Birmanie alors qu’elles pourraient être contenues, notamment par le biais d’une vaccination adaptée.

Sponsorisé par la Fondation Total, ce projet est mis en œuvre par l’Institut Pasteur et soutenu par l’alliance nationale pour les sciences de la vie et de la santé, en partenariat avec le Wellcome Trust. Il s’inscrit également dans le cadre de l’accord franco-birman sur la santé signé en décembre 2014 et constitue une nouvelle étape pour l’aide française dans ce secteur, représentant pour la période 2013-2015 plus de 35 millions de dollars (tous guichets confondus).

publié le 07/04/2016

haut de la page