Présentation générale de la Birmanie

Présentation générale

La Birmanie (République de l’Union de Birmanie ou Myanmar selon l’appellation anglophone officielle) a une superficie de 676.552 km2 (France 550.000). Le pays s’allonge sur 1.900 km du nord au sud et sur 900 km d’est en ouest. La région centrale est une plaine traversée par l’Irrawaddy, dont le delta arrose largement le sud-ouest du pays. Cette plaine est entourée de monts à l’ouest, au nord et à l’est, et se poursuit au sud-est par une longue langue de terre prise sur l’isthme de Kra, début de la péninsule malaise.

CLIQUEZ SUR LA CARTE - JPEG

Les monts de l’Etat Kachin, au nord, dépassent 6.000 m. Les chaînes de l’ouest (Etats Chin et Arakan) atteignent 2 à 3.000 m. Le plateau shan et le Tenasserim forment le bord est du pays avec une altitude moyenne de 2.000 m. Le pays est entouré au sud par la mer d’Andaman, à l’ouest par le golfe du Bengale, le Bangladesh et l’Inde, au nord et à l’est par la Chine, puis par le Laos et la Thaïlande.

Située sous le Tropique du Cancer, la Birmanie est soumise à un climat tropical. Elle connaît une période de mousson qui s’étend, en général, de juin à novembre. L’importance des pluies varie selon les régions, de très nombreuses dans l’Arakan (environ 5.000 mm/an à Sittwe) à faibles dans la zone sèche de la Birmanie centrale (environ 1.000 mm/an à Mandalay). Le reste de l’année est partagé entre une période fraîche de décembre à février et une période chaude de mars à mai (près de 40° à Rangoun, davantage encore à Mandalay)

la faune et la flore


JPEGPlus de 40% du territoire est couvert de forêts (type forêt de mousson ou type tropical humide). Les côtes sont parsemées de mangroves. La flore birmane est réputée pour sa diversité que ce soit en arbres fruitiers (bananiers, manguiers, cocotiers, goyaviers, ...), en plantes à fleurs (25.000 essences recensées), ou en bois dur (teck, 70% des réserves mondiales, bois de fer, ...)

JPEGTout comme la flore, la faune connaît une grande variété reflétant les écosystèmes présents en Birmanie. On compte ainsi un millier d’espèces d’oiseaux (migrateurs ou non). Parmi les mammifères réputés, on peut citer les léopards, les civettes, les mangoustes crabières, ... La Birmanie abrite une importante population d’éléphants d’Asie (1.000 individus). On compte aussi un grand nombre d’espèces de serpents, dont 52 sont venimeuses (cobra commun et royal, vipère verte, vipère de Russel, ...)

Ressources naturelles


Le pays dispose d’importantes ressources agricoles (avant la seconde guerre mondiale, la Birmanie était le 1er producteur mondial de riz) et forestières (exploitation du teck). Le sous-sol est également très riche avec d’importants gisements de plomb, de zinc, d’argent, de pétrole et de gaz (off-shore). La Birmanie est aussi réputée pour ses pierres précieuses (rubis et saphir) et semi-précieuses (jade en particulier).

publié le 11/04/2014

haut de la page