Relations culturelles, scientifiques et techniques

Conformément à la politique de coopération de l’Union Européenne dans la République de l’Union du Myanmar, l’aide française est consacrée à favoriser le développement , réduire la pauvreté et soutenir la transition économique et sociale du pays .

Outre les efforts substantiels de la France en terme d’annulation de la dette bilatérale et ses contributions aux programmes multilatéraux (Union européenne, Fonds Mondial de lutte contre le sida, le paludisme et la tuberculose par exemple ) , la coopération bilatérale française est mise en œuvre à travers deux canaux complémentaires :

( i ) des contributions directes du ministère français des Affaires étrangères dans les domaines de la gouvernance , des affaires humanitaires et de la culture sont principalement mis en oeuvre par l’ Ambassade de France
( ii ) depuis 2012 , l’Agence française de développement ( AFD) finance également d’importants programmes de développement .

A ce jour, les programmes se concentrent sur les domaines stratégiques suivants :

- La santé ;
- L’agriculture et le développement rural ;
- L’environnement ;
- L’approvisionnement en eau et l’assainissement ;
- L’éducation ;
- La culture et les médias ;
- La promotion de la démocratie et de l’Etat de droit .

Jusqu’à présent , ces programmes ont été exclusivement financés par des subventions. Le total des contributions bilatérales françaises, tous guichets confondus, s’élève à approximativement 10 millions d’Euros par an. Ce montant devrait s’accroître avec l’ouverture de nouveaux programmes et l’extension des activités de l’AFD .

Dans le domaine de la coopération culturelle et linguistique, L’Institut Français de Birmaniebasé à Rangoun, qui dispose d’un budget annuel propre d’approximativement 600 000 Euros, constitue la pièce maîtresse de notre dispositif et accueille chaque année un public nombreux, que ce soit dans le cadre de ses cours ou de sa programmation culturelle. En complément, le Centre Français de Mandalay dispense également des cours de français dans la deuxième plus grande ville du pays."

publié le 01/09/2014

haut de la page