Visite du projet "Women for the World"

L’Ambassadeur M. Thierry Mathou s’est rendu le jeudi 17 juillet dans le village de Yakhine Yole (district de Htantabin dans la banlieue de Rangoun), afin de visiter un projet d’habitat porté par une ONG birmane « Women for the World » et financé en 2014 par l’Ambassade de France qui envisage de renforcer son soutien contenu du caractère exemplaire de ce projet et de la responsabilisation des communautés de femmes, un des axes de la mobilisation française en Birmanie.

JPEG

Le projet, porté par l’ONG « Women for the World » (« WFW »), a pour objectif de renforcer l’entreprenariat social et le rôle des femmes à travers l’accès à un logement à faible coût pour les populations vulnérables du township de Htantabin.

C’est dans ce cadre que l’Ambassade de France a souhaité financer, en 2014, 16 logements et une maison collective, destinée à accueillir les réunions de village et les groupes d’épargne.

JPEG

La visite a permis de constater le dynamisme et le volontarisme des femmes de la communauté. Ces dernières, ayant pour certaines tout perdu lors du cyclone Nargis, ou étant pour d’autres venues chercher du travail à Rangoun depuis diverses régions de la Birmanie, étaient jusqu’à il y a peu sans abris. L’accès à un logement décent est donc pour elles un vecteur de stabilité indispensable. Par ailleurs, les groupes d’épargne – constitués exclusivement de femmes – que WFW met en place au sein de la communauté leur permet d’améliorer de manière durable la situation socio-économique de leur foyer.

La situation de ces ménages reste toutefois encore précaire. La zone d’habitation, en saison des pluies, est quotidiennement inondée, en raison des crues et marées de la rivière située non loin de là. Ceci affecte au demeurant directement leurs conditions d’hygiène, ainsi que leur accès à l’eau, et à l’électricité.

JPEG

Dans ce contexte, l’Ambassadeur de France a renouvelé son souhait de mobiliser autour de ce projet porteur l’ensemble des instruments et acteurs français pertinents, selon une approche intégrée, afin d’assurer à ces populations une amélioration durable de leur situation sanitaire et socio-économique.

L’entreprise Lafarge (Thilawa Cement&Building Material Ltd.) a déjà fait don à la communauté de 300 sacs de ciment, afin de bâtir des allées non-inondables

JPEG

publié le 11/09/2014

haut de la page